Vent ou manque de maintenance ?

Vent et maintenance

Le vent et ses conséquences

En février 2020, la Belgique a connu l’une des tempêtes les plus violente de la décennie : la tempête Ciara. En raison des rafales de vent de plus de 100km/h qui ont frappé le pays, de nombreux incidents ont été observés dans les différentes régions du pays. Si la plupart des incidents impliquaient des dégâts limités, comme le déracinement d’arbres et de poteaux d’éclairage, quelques accidents auraient pu conduire à une fin dramatique.

Parmi ces accidents, une partie de la façade d’un bâtiment s’est effondrée dans le Boulevard du Midi, à Bruxelles. 20 personnes ont été évacuées. Heureusement, aucune victime n’a été déplorée lors de cet événement… les conséquences auraient pu être plus dramatiques…

Le vent est-il la seule cause?

La vitesse extrême du vent a probablement déclenché l’effondrement, mais est-ce vraiment la seule cause ? Un manque de maintenance pourrait-il être un facteur aggravant ?

 

Effondrement façade

Cet accident aurait-il pu être évité ?

Il est impossible de prévoir le comportement exact d’une structure lorsqu’elle est soumise à des conditions extrêmes/accidentelles. Néanmoins, la probabilité qu’un accident se produise peut-être limitée en surveillant l’état de la façade et de la structure. Un plan de maintenance adapté et des inspections de routine sont des aspects essentiels pour détecter les faiblesses tôt et réduire les risques d’accidents.

Comment Constru-Care peut vous aider ?

Constru-Care fournit des services d’Inspection & Diagnostic, de Surveillance & Maintenance technique des bâtiments.

Suivez-nous sur LinkedIn!

Posted in Documentation, Gestion technique, Le saviez-vous?, News.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.